Cheikh Anta Diop, l’historien révolutionnaire

Cheikh Anta Diop a été l’un des penseurs africains les plus influents du XXe siècle. Historien, scientifique et homme politique, le chercheur sénégalais a développé la thèse d’une Egypte ancienne profondément africaine. En 1954, il publie sa thèse dans Nations nègres et culture. La parution du livre va susciter l’hostilité du monde scientifique français. Le milieu académique reproche à Cheikh Anta Diop d’avoir une lecture plus politique et idéologique que scientifique de l’histoire africaine. Malgré les controverses, trente-trois ans après sa mort, l’auteur de Civilisation ou barbarie et Antériorité des civilisations nègres continue d’influencer la recherche en histoire africaine, et de manière plus globale la pensée politique, philosophique, économique et culturelle du continent et de ses diasporas. Ce portrait fait partie de la série Panafricain.e.s dédiés aux grandes figures historiques du continent.

Autres Vidéos